On considère généralement que la beauté physique est le pont primordial de toute relation amoureuse. En la matière, l’attirance physique n’est pas toujours le sentiment qu’on peut déclencher ou contrôler à sa guise. Les psychanalystes la définissent comme le magnétisme animal entre deux êtres, une connexion émotionnelle entre deux personnes qui se choisissent inconsciemment. On reconnaît ainsi que l’attirance physique échappe à la raison ; c’est une réaction subconsciente qui n’est pas contrôlée par l’esprit, d’où l’intérêt de la question de savoir si elle peut venir avec le temps.

Le Mécanisme de l’attirance physique

À première vue, la question peut paraître absurde. Car en effet, on considère que toute relation part de l’attirance physique. Toutefois, lorsqu’on tient compte de certaines réalités, dont notamment les nouveaux canaux de rencontres qui utilisent les nouvelles technologies, plusieurs couples échangent et s’amourachent avant même d’envisager une première rencontre. De même, quoique cela ne soit pas très fréquent, on connait bien des cas où les conjoints sont d’abord attirés par le comportement ou l’intelligence. Si dans les deux cas, l’attirance physique n’est pas au premier rendez-vous, on se demande alors si elle pourra venir avec le temps, car, il ne faut pas l’ignorer, c’est un élément important de la relation amoureuse.

Pour répondre à la question, d’aucuns diraient non, car l’attirance physique étant fondée sur la beauté corporelle et étant donné que cette dernière, sauf cas très rares, ne change pas, il n’est pas envisageable que l’attirance physique puisse venir plus tard. Ce raisonnement n’est pas très juste.

En effet, il faut admettre que l’appréciation de la beauté physique dépend de plusieurs facteurs émotionnels qui peuvent évoluer avec le temps. Ainsi, à mesure que l’on se côtoie, dans une relation épanouissante, on finit par se découvrir, par s’apprécier, décelant en l’autre, avec le temps, un certain charme, une attirance physique que, peut-être au départ, on n’a pas su percevoir. D’ailleurs, quelles que soient les considérations, le fait même que l’attirance physique soit une manifestation du subconscient oblige à reconnaître que rien n’empêche qu’elle puisse, imprévisible, surgir après plusieurs mois, voire plusieurs années.