Une fois le temps des études, beaucoup d’anciens étudiants reportent des problèmes à se faire de nouveaux amis. Sans une multitude de personnalités diverses à côtoyer régulièrement, les occasions de développer une relation durable diminuent. Si dans l’épouvantable jungle de la « vraie vie », c’est compliqué de trouver un nouveau meilleur ami, trouver l’amour peut sembler un véritable casse-tête. Les films romantiques ont beau pulluler de rencontres fortuites, de coups de foudre qui tournent bien, de coïncidences incroyables, de destins qui se croisent… À être célibataire trop longtemps – si longtemps que la toune d’Hugo Lapointe est pu un hymne, mais une bouée – on réalise que parfois, le destin est pas pressé.

Pourquoi donc?

Ça s’peut que votre grand amour se soit juste perdu en route. Qu’attendre vous récompensera.

Ça s’peut aussi que de poireauter passivement, c’est juste un mauvais call. Qu’il faut une nouvelle stratégie pour avancer un peu cette vie amoureuse aride. Et ça se peut bien que de vous abonner à un site de rencontre soit, sinon une solution, un bon pas vers l’avant.

Rencontres en ligne aujourd’hui

La bonne nouvelle, c’est que le online dating a amélioré de beaucoup sa réputation dans la dernière décennie. Non, ce n’est pas « juste une place pour losers désespérés »; ni un endroit pour kidnappeurs et tueurs en série; ni une place où les femmes ne sont pas des femmes, mais des hommes avec des photos de femmes. Au Québec, on le sait grâce aux foules d’anecdotes de couples de tous âges qui se sont rencontrés sur Internet. Nos voisins aux States ont plutôt méthodiquement compilés des statistiques. En 2015, aux États-Unis, 59% de la population croit que les rencontres en ligne sont une bonne porte vers l’amour. La tranche d’âge qui se tourne le plus vers ces méthodes? Le groupe des 25 à 34 ans… Loin des plus désespérés!

(http://www.pewresearch.org/fact-tank/2015/04/20/5-facts-about-online-dating/)

 

Le choix : être actif

« Tomber en amour » (ou « tomber amoureux », chez les bons Français de France), c’est une expression intrigante. Ça ressemble à un accident, un truc qui nous arrive de nulle part. Comme le coup de foudre. On peut être entièrement passif, inactif même, et la vie provoquera ces changements éclatants.

 

On peut aussi choisir d’entrer en amour; de choisir l’amour; de constater une personne, de l’accepter, et de décider de faire un bout de chemin avec – voire le reste de sa vie. Trop rationnel, pas assez impulsif? C’est quand même vachement romantique, choisir d’aimer. Peut-être parce que ça ne se fait jamais « malgré nous », mais parce qu’on le veut intensément, avec notre cœur, notre sang, mais aussi avec notre cerveau et notre expérience. D’ailleurs, c’est ce type de mentalité qui permet qu’un couple dure.

 

Faire une rencontre en ligne correspond assez à cette expérience d’un romantisme lucide. En s’inscrivant sur un site, il y a réflexion. On réfléchit à notre personnalité, nos limites, on se demande ce qu’on a à offrir et ce qu’on recherche. C’est super important : comprendre ce que l’on veut, ou mieux, ce dont on a besoin. Ça nous empêche de « tomber » dans une relation avec le premier venu (ou la première) à montrer de l’intérêt.

 

Que sait le cerveau de l’amour?

D’accord. Parfois, même après une longue introspection, on se trompe sur nos critères. On a beau croire qu’on sait ce qu’on veut, qu’on a l’amour lucide, les mécanismes amoureux sont loin d’être tous compris! Par exemple: certaines recherches laissent croire que pour tomber amoureux, il suffit de 36 questions (http://www.nytimes.com/2015/01/11/fashion/modern-love-to-fall-in-love-with-anyone-do-this.html?_r=0) et de la volonté. (Voilà une bonne idée de conversation pour votre prochaine rencontre intime prometteuse!) D’autres expériences, comme le test des 40 Days of Dating (http://fortydaysofdating.com) montrent que, même avec beaucoup d’efforts, on ne crée pas l’amour. On est loin d’avoir mis la main sur une solution universelle!

 

Cependant, c’est à cela que les sites de rencontre sont utiles. Ils offrent des choix divers; des possibilités de réessayer, de tester les compatibilités sans se brûler. Mais surtout, ils nous poussent à penser nos amours et à en prendre le contrôle. Un effort vaut cent fois plus qu’un regret.