L’amour est certes une des émotions humaine les plus importantes.  C’est avec elle qu’on connait le plus de joie, d’excitation, de jalousie, de peine, de honte, de colère et de turbulence dans nos vies.  Et, comme toute autre chose, cette émotion a changé… ou plutôt, les façons de la conquérir et de la vivre ont grandement évolué.  Une des étapes de l’amour qui a sûrement connu le plus de modifications au courant des années est ce fameux rituel que l’on appelle le dating.

l'origine du dating

Il y a très longtemps, les premiers ‘amours’ étaient plutôt par force que par choix.  L’instinct de survie dictait la cause et on y allait par besoin.  De plus, après quelques temps, si les hommes manquaient de femmes, ils les ‘volaient’ de la même manière qu’on vole une banque ! Ils se rendaient dans un autre village et prenaient celles qu’ils leur plaisaient, qu’elles soient déjà attachées ou non.  Ensuite, certains ‘accouplements’ étaient aussi plus pour la politique ou parce que la transaction financière qui y était rattachée était lucratif.

[su_quote] L’instinct de survie dictait la cause et on y allait par besoin.[/su_quote]

Mais, l’ère qui a sûrement influencer notre vision moderne de la romance et de la galanterie est la période de l’ère Médiévale.  La philosophie de la courtoisie envers la femme – soit de lui acheter un repas romantique dans un restaurant et lui ouvrir les portes – nous provient du temps des chevaliers.  Malgré que l’amour n’était pas encore un pré-requis pour le mariage, il devenait tout de même de plus en plus important quant au choix de celle que l’homme et/ou la femme marierait.  Les verses de poésie, les fleurs et les sérénades étaient la norme, et les demoiselles avaient parfois le droit de choisir entre les quelques hommes qui leur faisaient la cour.

Ce fût pendant l’ère Victorienne que l’amour prit enfin la place d’honneur dans les relations.  Faire la cour à une femme devient donc un art en soi, surtout dans les classes élites et riches.  Un certain temps après avoir connu la femme était de mise avant de se voir ensemble en couple ; même une conversation seule entre les deux pouvait être mal perçue.  Si, à la fin d’une soirée, un homme voulait ramener la jeune demoiselle à la maison, il devait lui demander la permission, et toute rencontre pour les quelques mois à venir devaient se passer sous la plus stricte supervision d’au moins un membre de la famille de la dame.  Les demandes en mariage se faisaient par écrit.

De nos jours, certaines choses ont changée, mais se faire la cour demeure tout de même important.  Les deux sexes y participent, et que ce soit dans un bar, à travers un site de rencontre en ligne, ou après les cours à l’université, l’idée d’impressionner l’autre et gagner son cœur reste une partie très importante de toute culture.