Il y a beaucoup d’histoires d’horreur qui courent dans les médias racontant l’histoire d’amour qui tourne au cauchemar suite à une arnaque et perdue des milliers dollars en ligne. Si vous n’êtes pas trop familier à l’univers des sites de rencontres, cela peut être difficile à croire qu’il y a des gens qui ne vivent que de ça sur le web  c’est-à-dire d’extirper l’argent des victimes en abusant du système. Heureusement, il existe des moyens d’éviter ces arnaques. Voici quelques trucs à tenir compte si vous ne voulez pas que ça vous arrive.

Trop beau pour être vrai ?

repérer la fraude en ligneRègle générale, si le profil d’un membre semble trop beau pour être vrai, il y a de forte que s’en est le cas. Si vous avez déjà parcouru les profils sur un site, vous êtes sûrement déjà tombé sur un profil du genre, dans le cas d’une femme : la photo ressemblait à une top modèle en bikini et qui se décrivait sur sa fiche comme étant : douce, aimante, docile et généreuse et qu’ils aimaient beaucoup cuisiner ou de faire le ménage. Dans le cas des hommes, ils se décrivent comme étant doux, honnêtes et paraissent angéliques sur la photo. Leur description constitue d’une longue liste d’adjectifs pris directement d’un dico de synonyme jumelé de belles phrases évoquant le désir de trouver « l’amour véritable ».

OU

Vous recevez de beaux messages de personnes employant des phrases mielleuses remplies d’admiration pour vous déclarant qu’ils ont un coup de foudre pour vous. Habituellement leur français est également bourré de fautes d’orthographe. Ces beaux messages peuvent en faire rêver quelques-uns, mais malheureusement, ces types de relation en ligne risque de tourner en cauchemar pour les naïfs. Alors, soyez vigilant, les belles beautés rares exotiques en bikinis et ces beaux princes habillés en homme d’affaires n’agissent pas tous de pareil en ligne ou en réalité.

Ne jamais envoyer de l’argent

Cela dit, les arnaqueurs ne sont pas tous aussi faciles à repérer que ceux mentionnés plus haut. Malheureusement, les gens deviennent plus sage et prudents ce qui a amené les fraudeurs à substituer leurs méthodes de travail. De nos jours, ils utilisent des photos de personnes qui paraissent normales avec des méthodes plus sournoises. Reste que les maîtres chanteurs ont toujours le même objectif : voler votre argent.  Il prendra tous les moyens de vous convaincre à travers de belle ou triste histoire.

Par exemple :

  • La cubaine en bikini est prise dans sa chambre d’hôtel et doit absolument payer la facture sans quoi ils ne la laisseront par sortir.
  • Ils doivent des sous à un méchant prêteur d’argent.
  • Ils aimeraient venir vous voir dans votre pays, mais elle est n’ont pas un rond.

Dans tous les cas, il est grandement conseillé de ne jamais envoyer des sous à qui que ce soit à une personne que vous rencontrez sur un site de rencontre. Même si ça fait déjà plusieurs mois que vous êtes en correspondance avec elle ou lui.

Rapportez-les !

Tout service de rencontre de qualité aura une équipe de modération en ligne afin de garder le site propre et sécuritaire. C’est dans leur intérêt d’éradiquer les fraudeurs qui courent sur leur site. Si vous avez des doutes sur un membre en particulier qui vous a approché, n’hésitez pas à contacter et poser la question à un modérateur du site. Ils ont le pouvoir d’accéder à la boîte de courriels des membres et vérifieront si les messages sont bien réels ou des messages copier-coller envoyés à plusieurs membres durant la même heure. Les modérateurs ont l’expérience avec ce genre de situation et peuvent effectivement repérer rapidement les escrocs.

Soyez raisonnable et prudent

S’il advient que vous tchaté avec une personne en ligne et que vous croyez qu’elle pourrait être la personne idéale pour vous, il peut être facile d’ignorer les signes d’une arnaque et de refuser de croire que cette personne cherche seulement à vous enfiler des sous. Prenez cet avis en considération, car, vaut mieux être informé maintenant que trop tard avec $ 10 000 CAN en moins dans son compte de banque…

Soyez vigilants et bonne rencontre !

À lire aussi: